Printemps de Bourges 2017 #1

1ère journée de Printemps de Bourges 2017.

Il faisait beau, mais comme on n’est pas nées de la dernière pluie, on a mis une écharpe sur notre manteau de ski, une polaire sous le manteau, un pull sous la polaire, un Damart sous le pull, et des collants en laine sous nos jeans. On a bien fait les mecs, croyez-moi. Bon, il n’y a que pour faire pipi entre les voitures que c’était une moins bonne idée.

On a croisé des copains qui, 1ère soirée, 23h, faisaient déjà la « danse du robot » devant un concert. Je suis sûre que ça vous parlera à tous. Alors oui, à ce moment là on s’est dit que ça serait un bon Printemps de Bourges.
Plus loin, un petit papi dansait devant d’énormes amplis, casquette sur la tête et jeunes festivaliers à ses côtés. Je peux vous dire, que c’était lui la star de la soirée, il a gagné direct le prix du plus fun septuagénaire.

Nous, nous avons essayé de danser la salsa. Mais clairement, nous ne savons pas danser la salsa. Nous avons donc changé nos plans pour finalement tomber devant un spectacle chelou pour gens chelous. Voyez par vous même…

Alors on est restées là, un certain temps même, captivées devant ce spectacle pour le moins surprenant. Jusqu’à ce que la copine me dise « Ferme la bouche ».

Et puis, après avoir vu ça, nous avons fini par juger qu’il était temps pour nous de rentrer nous coucher. C’était sans compter sur un imprévu qui nous a fait autant rire que flipper. Au retour nous avons trouvé un espèce de signe ésotérique dessiné sur le capot de la voiture avec des branches mortes. Genre True Detective tu vois. Et puis, notre imagination faisant le reste, nous avons eu l’impression d’entendre un cri dans le coffre… Ok, je vous vois vous moquez, mais dites vous qu’il était 2h et qu’on était un peu « fatiguées ».
Finalement, figurez-vous qu’il n’y avait personne dans le coffre et qu’on est rentrées se coucher sans démon à nos trousses…

C’était une vraie bonne première soirée quoi!

More about Wonderprimi

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *