Check list du témoin de mariage

Il y a quelques mois, mon amie d’enfance m’a annoncé qu’elle allait se marier… J’étais déjà enchantée à cette idée avant qu’elle me demande si j’accepterais d’être sa témoin. Evidemment OUI, je ne me suis pas posé la question un seul instant et nous nous somme tombés dans les bras.

Trop contente, je me vantais aisément du certain standing que me conférait ce nouveau statut. Mais la prise de conscience ne se fût pas attendre… Etre témoin ce n’est pas juste la classe, c’est aussi grave de responsabilités. Gardons en tête que si les mariés vous ont choisi, c’est parce qu’ils ont confiance en vous, et pour leur mariage il n’est pas permis de se prendre les pieds dans le tapis !

Voici donc un article censé venir en aide au témoin novice…

Carte-veux-tu-etre-mon-temoin-Epouse-moi-Cocotte-La-Fiancee-du-Panda-Blog-mariage

Je passerais ici sur

  • le choix des fleurs, rdv obligatoire avec les futurs mariés qui pensent que vous serez forcément de bon conseil (alors qu’en vrai vous avez des goûts plutôt douteux en matière florale)
  • la déco DIY, mes mains sont devenues pré-programmées à faire des pompons, et je ne peux plus blairer les yaourts La laitière (il faut garder les pots, vous en aurez besoin un jour)
  • la réservation de la salle, si comme moi vous êtes la seule personne a résider dans la ville où sera célébré le mariage. Préparez carnet d’adresse et GPS.

Entrons donc dans le vif du sujet, car en tant que témoin vous devez accomplir plusieurs missions.

Tout d’abord, l’enterrement de vie de jeune fille ou de jeune homme.

Vous allez organiser l’enterrement de vie de jeune fille/homme de votre ami, il va donc falloir trouver des idées originales pour que cet événement reste mythique et mémorable. La pression ?

La première chose a faire est de lancer les invit’ en accord avec la mariée évidemment. Dans mon cas, ma copine m’a carrément donné une liste des personnes qu’elle voulait voir et celles qui n’y mettraient pas les pieds. Au moins, aucune mauvaise surprise !

Ensuite il faut trouver une date qui convienne a tout le monde (généralement entre un mois et une semaine avant le mariage) je ne vanterais d’ailleurs jamais assez les mérites de notre ami Doodle. Et ensuite s’assurer auprès du futur époux que votre amie est dispo ce w-e là et qu’il pourra s’organiser en regard (spéciale dédicace à ceux qui ont des bambins à faire garder).

Il est vraiment important de vous rencontrez toutes ensemble au moins une fois. Histoire de faire connaissance les unes avec les autres, d’établir un budget envisageable pour toutes, et surtout de faire un gros brainstorming sur le programme du jour J. Vous devez ressortir de cette petite réunion avec un programme calé et des tâches réparties sur chacune des participantes.

Il faudra ensuite appeler les différents prestataires retenus pour les activités (Spa, chipendales, restos, ect…) faire des devis, et refaire 53 fois le programme pour que tout se cale parfaitement.

Une fois que tout vous semble bouclé, vous pouvez recontacter les participantes pour leur donné le planning de la journée, l’heure et le lieu de rdv, les affaires dont elles doivent se munir pour le w-e et les cadeaux potentiels pour la mariée. Puis c’est à la mariée que vous devrez envoyer une petite carte mystérieuse pour lui dire de préparer sa valise pour telle date, et de mettre telle ou telle chose dedans.

Si vous avez bien géré l’organisation, le jour J vous n’aurez plus qu’a profiter. Et n’oubliez pas de vous faire rembourser par les participantes si vous avez dû payer les activités à la réservation !

Vous pensiez être tranquilles après ça ? Certainement pas, c’est à vous aussi qu’incombe la responsabilité des animations pour le jour J.

Je ne suis pas sûre d’être de très bons conseils parce que les jeux c’est tout ce que je déteste dans les mariages. Je ne peux pas m’empêcher de trouver ça beauf… Pourtant il faut bien occuper les invités entre les plats car l’attente est parfois longue. Voici donc quelques idées un peu plus chics ou drôles pour éviter la traditionnelle jarretière et les chaises musicales.

– Le jeu des points communs :
Faire au préalable une liste de 10 points communs. L’animateur devra distribuer une liste à chaque table pour que tout le monde connaissent les affirmations ainsi que leur numéros.
Lorsque l’animateur appellera « point commun n°1 levez vous », tous les invités concernés par cette affirmation devront se lever. Les mariés devront donc deviner quel est le point commun entre toutes les personnes debout. Cela devrait vous occuper au moins 15 minutes selon la perspicacité des mariés, l’occasion de voir si ils connaissent bien leurs invités.

– Le jeu de Cendrillon :
Cette animation permet de lancer la « soirée danses » après le repas. L’animateur doit former deux groupes de même nombre. Un de femmes et un d’hommes.
Les femmes se réunissent sur la piste de danse et déposent au milieu leurs chaussures alors que les hommes leur tournent le dos.
Puis c’est à ces derniers d’entrer sur la piste et chacun doit choisir, selon son goût, une paire de chaussures.  Les hommes ont ainsi trouvé leur « Cendrillon » et c’est avec elle qu’ils devront ouvrir la danse. Lorsque l’animateur forme les deux groupes, il ne doit évidemment pas expliquer le déroulement du jeu.

– Les BD :
Rechercher sur internet avant le mariage deux planches de BD représentant un couple dans la vie quotidienne : par exemple une planche avec un jeune couple ou des jeunes mariés et une planche avec un couple d’âge mûr, de nombreuses années après le mariage. Photocopier ou scanner les planches pour pouvoir ensuite effacer les bulles. Faire ensuite autant de photocopies qu’il y aura de tables pour le mariage. Avant le début du repas, l’animateur devra faire une annonce générale pour préciser qu’il va passer distribuer les deux planches à remplir en collaboration. Ce jeu à l’avantage de permettre des échanges parmi les invités d’une même table qui ne se connaissent pas tous en les faisant participer. Et cela laissera un souvenir papier aux mariés.

– Les cartes postales :
Avant la date du mariage : L’organisateur du jeu doit confectionner 12 cartes postales. Le plus originale étant de réaliser des cartes postales qui colleront parfaitement aux mois ou saisons de l’année.
Le jour du mariage : Donnez à chaque table une carte postale et un stylo. Tous les convives de la table devront écrire un petit mot, un mini poème, faire un dessin… Bref qu’ils laissent libre court à leur imagination.
Il ne restera plus qu’a envoyer aux mariés, tous les mois la carte postale qui correspondra.
Bien sûr, pour ce « jeu » le mieux est d’avoir 12 tables ! Comme c’est rarement le cas, vous pouvez choisir de n’envoyer que le nombre de cartes postales correspondant au nombre de tables, ou donner 2 ou 3 cartes par table !
Choisissez une jolie enveloppe pour l’envoi des cartes, ou écrivez avant la soirée du mariage l’adresse des mariés pour éviter que les invités écrivent à cet endroit. L’inconvénient étant que cela laisse peu de place aux mots des invités.
Avec ce jeu, le mariage ne se finira pas si vite…

Arrêtons nous 5 min sur le cas du discours.

Vous êtes témoin, vous avez donc la lourde tâche de prendre la parole devant mamie Jeannine et l’oncle Robert qui ne manquera pas de faire une blague graveleuse sur la longueur de votre robe… Voici donc quelques conseils qui ne pourront pas éviter tonton Robert mais vous aider dans l’écriture de votre discours.

Commencez par définir une trame logique dans votre discours. Par exemple si vous devez décrire votre relation avec la mariée, commencez par votre rencontre pour arriver au jour du mariage. Pas de retour en arrière ou flash-back a chaque fois pour éviter à votre assistance de perdre le fil.
N’oubliez pas de commencer le discours en vous présentant et en donnant le lien de relation entre vous et les mariés. Le discours ne doit pas être trop long pour éviter de lasser votre audience (cinq minutes par exemple). Ne racontez pas des anecdotes trop longues.  Le mieux est de le faire entre deux plats. Cela donnera une petite distraction aux invités en attendant le suivant. Mais ne le faîtes pas à la fin du repas car cela est consacré à l’ouverture de la piste de danse et vous casseriez franchement l’ambiance !

Une alternative au discours pour ceux qui ne se sentent pas de prendre la parole : le montage vidéo. Attention alerte beaufitude, on oubli le diapo avec les mariés à poils dans leur bain à 2 ans. Si vous prenez cette option c’est pour faire un truc original et aussi un peu émouvant d’accord… En voici quelques exemples :

type Amélie Poulain

type Bref

type Happy

Une dernière chose pour la témoin de la mariée.

Le jour de son mariage, la mariée doit respecter la tradition qui veut qu’elle porte quatre éléments aux caractéristiques précises pour que son mariage soit réussit. Dans ce cas, c’est à vous de réunir tout ces objets afin de lui remettre quelques heures avant la cérémonie. Il vous faut un élément ancien (un bijou de famille le plus souvent, demandez à mémé), un neuf (la robe de mariée fera l’affaire), un emprunté (cherchez dans votre boite à bijoux un petit truc discret qui aille avec sa robe), et un bleu (là débrouillez vous, parce que c’est trop compliqué, j’ai toujours pas trouvé !).

bracelet-ma-temoinSi vous réussissez tout ça, pas de doute vous serez la meilleure témoin du monde aux yeux des mariés ! Alors bon courage et n’oubliez pas de prendre du plaisir à préparer tout ça, c’est la clef pour que tout soit réussit !

 

More about Wonderprimi

Comments

  1. oh mais j’ai le meme theme wordpress que toi, faut que je change, krolette aussi à celui là, uhuhuh j avais pas fait gaffe! bon, maintenant je vais lire ton billet 😀

  2. Ha ha, j’savais pas non plus qu’on avait le même avec Krokette! J’avoue que je l’aime bien ce thème…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *