Je me souviens d’elle

Par hasard ou par erreur, ce soir je suis tombée sur elle, plantée dans cette photo floue.
Elle croit que je l’ai oubliée mais en réalité je sais bien qu’elle est restée là quelque part, tel que je lui ai promis.

 

 

Je sais tout d’elle. Je sais qu’il est précisément 17h32 quand elle rentre du lycée. Je sais chaque centimètre du chemin qu’elle se fraye en arrivant à la maison, je sais la tête qu’elle enfouira dans ses épaules et le soulagement en fermant la porte de sa chambre. Je sais le mètre carré dans lequel elle déposera son sac à dos, l’odeur de la couette et le cadre posé sur son bureau.
Je sais qu’elle a peur et j’aimerais lui dire qu’elle ne devrait pas, que la vie bientôt serait plus clémente. De ne pas écouter ceux qui lui disent « C’est les meilleures années de ta vie » parce que ses meilleures années à elle, elles viendront bientôt mais pas tout de suite. Que l’avenir sera beau pourtant, plus heureux, plus riche et plus lumineux que ce qu’elle croit.
Qu’un jour elle pourra se retourner pour regarder ce qu’elle a accompli, et que ce jour là elle n’aura plus peur de rien.

Mais en attendant, je sais qui elle appelle, je sais même ce qu’elle lui dit.
Car d’elles aussi j’ai promis de me souvenir. Aucune d’entre nous n’aura finalement connu une gloire certaine. Pourtant elles sont devenues médecin, instit, ingénieur ou artiste. Elles sont devenues fortes, belles et drôles. Celle que la vie a éraflée et celle que le sort a gâtée, toutes sans s’en douter sont devenues des femmes encore plus incroyables que nous imaginions l’être.
Il y en aura qui vont s’absenter, d’autres qui seront là contre vents et marées, et d’autres encore qui ne reviendront jamais. Mais toutes ont fait partie de ma vie, toutes ont été importantes à leur manière, toutes je les ai aimées comme des soeurs.

On dit souvent tel un slogan familier que « les copines c’est la vie », ce qui est sûr c’est que mes copines à moi auront sauvé la mienne.

More about Wonderprimi

Comments

  1. ⭐️⭐️

  2. Bonjour,
    Waouh, quel texte magnifique !
    Merci pour ce moment de tendresse
    Cécile

  3. Bonjour,

    Un bel ode  » aux copines », accompagnatrices fugaces, ou au long court.
    Bravo pour ce joli texte, et oui « les copines c’est la vie ».

    Isabelle

  4. <3 <3

  5. Merci surtout à toi Cécile, de me lire et de me le dire ; )

  6. Bonjour Isabelle, merci pour tes mots qui sont si juste et qui me touchent beaucoup.

  7. J’aime aussi revoir les photos mais aussi les écrits de ces années passées. Hier encore je discutais longuement avec une amie dont l’amitié a commencé en petite section et on riait de voir qui nous sommes devenues. En tout cas je suis heureuse de connaître celle que tu es aujourd’hui. Tu es celle que j’ai l’impression de connaître depuis toujours. Même si il y a la distance je me sens proche, même si je sais que l’on se verra peu les moments que l’on partagera seront forcément des souvenirs gravés. Tellement hâte d’immortamiser cela avec mon appareil pour faire transparaître cette amitié magique qui est la nôtre ❤

  8. Ma Candice, notre amitié nous est tombée dessus par magie et je sais qu’on gardera ce lien indescriptible pour toujours. On ne se verra jamais autant qu’on le voudrait mais l’important c’est que tu es là avec moi chaque jour et à chaque moment. Moi aussi j’ai drôlement hâte tu sais. <3

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *