Brocante, un w-e de printemps

Parce qu’il faut bien de temps en temps des avantages à vivre en province, les brocantes en est un certain.
Le printemps, magnifique saison annonçant les premières brocantes de l’année, et avec elle la sortie de quelques spécimens bien connus :
Il y a Gégé qui vient vendre ses verres Pastis 51, parce qu’il y en a maintenant plein les placards de la cuisine et que sa femme, déjà bien patiente, commence a en avoir ras la casquette. Mais attention, il ne les laissera pas à n’importe qui ses verres, une collection ça se transmet. D’ailleurs il sympathisera avec Joëlle, venue elle, vendre sa collec’ de dauphins. Étonnante coïncidence.
Il y a aussi Florence, avec Théo et Emma ses deux enfants. Elle a convaincue le premier de vendre ses Beyblade complètement has been, et sa fille de se séparer des livres tchoupi accumulés dans les toilettes. Quand à elle, elle compte bien se débarrasser de la dernière poussette canne qui gît dans le garage depuis des mois, mais non sans un pincement au cœur.
Et puis il y a le groupe des 4 dindes, arrivées à 7h30 au lieu des 6h réglementaires, elles ont fait bougé tout les autres pour garer la Twingo pleine à ras bord le temps de décharger. Elles, elles ne vendent que des fringues passées de mode ou des bijoux hors d’usage. Mais leurs prix défient toute concurrence, pour faire de la place dans leur dressing elles veulent se dé-ba-ra-sser ! Elles ne vendront pas grand choses le matin mais feront la joie des ados venues se cogner la promenade familiale l’après-midi. Au final, c’est bien elles qui feront le meilleur bénéf’ de la journée puisqu’elles repartent avec un méga coup de soleil en prime.
Ce joyeux bordel m’enchante, que voulez-vous. Il y en a partout, il faut fouiner, observer, identifier… Cela requiert du temps et de la patience. Il faut parfois faire 5 ou 6 brocantes d’affilé avant de trouver le Graal. L’objet que votre Superdaddy à vous ne pourra pas vous refuser parce que « ça fait tellement longtemps que je le cherche ». Bon, si comme moi vous vous laissez séduire par tout ce qui répond au nom de «vintage», autant vous dire que vous êtes foutue.
En fait ce que j’aime par-dessus tout, c’est ça, me balader en sentant le soleil réchauffer ma robe et ouvrir toutes les fenêtres de la voiture pour rentrer en chantant. Joli tableau. Moment en famille ou entre amis, de toute façon agréable, même quand il pleut tout compte fait. Parce qu’en fait c’est tout aussi chouette de se réfugier dans le premier troquet avec un chocolat chaud, ça fait parti du jeu.

More about Wonderprimi

Comments

  1. J’adore les brocantes! J’habite aussi en province, à la campagne… Alors ici c’est plutôt pucier et vide-grenier que brocante! Mais j’aime y faire un tour et yeuter tous les étals!!

  2. Exactement comme moi alors Le rire des anges!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *