Wonderprimi a testé pour toi : le Guardianfix 3 de Kiddy

Comme vous le savez, nous habitons en province dans une petite ville nommée Bourges. Charmante ville d’ailleurs ont le centre historique vaut son pesant de cacahuètes, mais ce n’est pas exactement de ça que je viens vous causer aujourd’hui. Pour s’y rendre, nous nous déplaçons la plupart du temps à pieds et sommes parfaitement conscients de cette chance la. Toutefois il y a quand même des moments où on est coincés (genre pour aller  traîner les mômes en vide greniers contre leurs grés) ou des moments où on est en retard pour partir à l’école (à peu près chaque jour) ou encore juste pour partir en vacances… Bref, pour tout ça, c’est voiture familiale obligatoire et sièges auto qui vont avec.

Je dois avouer que j’ai souvent halluciné du prix de ces petites choses. Si l’on veut mettre le paquet sur la sécurité, il faut quasiment envisager la vente d’un rein ou l’hypothèque de la baraque. Et si au contraire on essaye de rester dans un budget raisonnable pour la majorité des foyers, on nous annonce que le bordel est presque là en déco étant donné les résultats cata aux crash-tests. Jusque là nous avons acheté nos sièges auto d’occasion afin de nous permettre le choix d’un bon modèle assez récent dans un budget raisonnable. Mais même si nous avons toujours été super vigilants nous savons aussi qu’il vaut mieux acheter du neuf afin de ne pas se faire avoir avec un siège auto mal entretenu ou comportant un vice caché.

Bref, ça c’était avant… Figurez-vous que depuis quelques mois je crois bien avoir trouvé le meilleur compromis of the world : le Guardianfix 3 de Kiddy. Niveau sécurité on est carrément au max, puisqu’il est arrivé vainqueur aux crashs tests européens, pour un prix de 329€ (sur le site de Kiddy

Le Guardianfix 3 que nous sommes en train de tester est un siège auto de groupe 1/2/3 adapté aux enfants entre 9 et 36 kilos. Il s’agit d’un siège évolutif, qui a pour mission de s’adapter à la croissance de l’enfant grâce aux différents éléments qui vont pouvoir accompagner la morphologie des enfants. Par exemple, entre 9 et 18 kilos, il y aura un coussin d’assise supplémentaire pour rehausser l’enfant, ainsi qu’un bouclier limitant les impacts. Pour les plus grands en revanche, la têtière et les parois latérales se régleront en hauteur et en largeur, ainsi que le support prévu pour les jambes de l’enfant. La flèche noire sur la têtière indiquera à quel niveau doivent se situer les yeux de l’enfant.

Le siège auto est super facile à installer grâce à son système compatible Isofix. Même pour les voitures qui ne possèdent pas d’ancrage Isofix, le siège permet une installation classique à l’aide de la ceinture du véhicule. Pour éviter une mauvaise installation il existe des guides  en bas du siège, de rouge ils deviennent verts lorsque le siège est bien positionné sur la voiture. Hyper rassurant de savoir d’un coup d’oeil que l’installation est ok.

Parlons de la ceinture, puisqu’on l’adaptera en fonction de l’âge et du poids de l’enfant. En mode groupe 1 on se servira du bouclier (jusqu’à max 18kg). Il suffit de le poser sur les jambes de l’enfant puis de passer la ceinture dedans en verrouillant bien sur la longueur. (A noter que l’on peut conserver ou pas le coussin, suivant la hauteur de l’enfant pour que ses yeux soient en face de l’indicateur présent sur la têtière). Sinon en mode réhausseur (15/36kg) pour lequel il suffira juste de ranger votre bouclier ^^ On passe la ceinture sur l’épaule en diagonale grâce au guide rouge prévu sous la têtière, puis on passe les 2 pans de ceinture sous les 2 accoudoirs. Dans les 2 cas c’est vraiment easy d’installation. Tellement facile qu’Arsène s’attache seul depuis qu’il a son Guardianfix et il en est même méga fier! Moi je n’ai plus qu’a vérifier et ça me fait économiser pas mal de contorsions dans l’habitacle.

Au niveau du confort, on est sur du top de chez top. L’enfant est parfaitement maintenu tout en étant à l’assise et surtout partout. Genre même quand il s’endort, comme c’est très souvent le cas de mon fils en voiture, sa tête est calée et il ne se casse pas les cervicales pendant les trajets comme avant. L’assise est moelleuse et le tissu est confortable. D’ailleurs point méga bonus pour moi : la totalité des parties textiles du siège sont déhoussables et passent à la machine. Même plus peur des gâteaux écrasés, des pompes pleines de boue ou des fuites de jus d’orange! Et ça, ça rend les voyages carrément plus zen je vous jure! Et puis cela permet aussi de changer de couleur de housse quand on veut pour assortir son siège-auto à son nouveau sac à main héhé (La collec’ 2018 est vraiment à tomber en plus! Moi je lorgne sur le bleu canard…)

Globalement mon avis sur ce siège-auto est ultra positif comme vous pouvez vous en douter. Alors oui, ce n’est pas un achat bon marché. Mais on sera tous d’accord pour dire que la sécurité de nos enfants n’est pas à mettre au rabais. Et puis l’avantage de ce modèle c’est qu’il pourra suivre l’enfant sur toute son utilisation, juste après la coque et jusqu’à ce qu’il puisse s’installer sans siège auto. Donc on est sur un investissement de plusieurs années et surtout une tranquillité parentale de gagnée!

Bref : confort, praticité, sécurité, nous on a dit banco! Les enfants aussi d’ailleurs puisqu’ils l’utilisent tour à tour. Ils l’ont tellement adopté qu’on a dû mettre en place la bien connue règle du « chacun son tour ». Nous pensons donc naturellement à l’achat d’un second Guardianfix 3 pour équiper la voiture familiale. Ce qui est sûr, c’est que même si on hésite encore entre 2 modèles, ça sera forcément un Kiddy!

More about Wonderprimi

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *