L’histoire de nos bras

Bébé il n’aimait que mes bras. Ceux qui, encore dodus de mes kilos de grossesse l’accueillaient comme s’ils n’avaient existés que pour ça. Il s’y lovait, s’y endormait, et bien souvent y restait jusqu’à ce que je trouve le cœur et le courage de le déposer dans son grand lit.

Et puis mon bébé crapahutant, marchant, courant, n’en eût bientôt que faire des bras de sa mère. Mon garçon si indépendant avec ses yeux pleins de malice et son sourire plein de dents avait à présent besoin de ses bras, bien à lui, en dehors des miens.

Alors qu’une chute ou qu’un chagrin me le ramenait inconditionnellement, je retrouvais la douceur de ses cuisses potelées sur ma hanche et de son oreille sur mon cœur. Souvent, mais trop peu.

Avec le temps ce petit garçon est revenu dans mes bras qui sont finalement un peu les siens. Bien sur, les critères du câlin réussit lui sont propres et changent pas mal du jour au lendemain.

Mais c’est en courant donc, que je le vois arriver, ses yeux pleins de tendresse et son sourire plein de bisous-doux…

IMG_3401

 

More about Wonderprimi

Comments

  1. Roooo comme c’est joliment dit!!
    C’est vrai que nos bras sont un peu les leurs. Je dis toujours « à quoi servent mes bras si ce n’est pour porter le bébé qui le demande?! »

  2. Oh chez nous c’était pareil et j’étais triste de ne plus le porter au point qu’une fois il s’est endormis par hasard dans mes bras et je suis resté le porté (avec ses 10 kilos) à bout de bras jusqu’à en avoir une crampe !
    Et puis comme chez toi maintenant il revient de lui même me faire des câlins ou en réclame à la sortie de la sieste.
    Je fond et respire à pleine bouffée l’odeur de ses cheveux quand c’est comme ça car je sait bien que ça ne durera jamais très longtemps !
    Bisous

  3. Exactement Mamanonboard! Tu vois, tu le dis encore mieux que moi! ; )

  4. Tout pareil Ma breizh family, si je pouvais le garder quand il s’endort je ne me ferais pas prier! Moi c’est l’odeur de son petit cou qui me rend dingo… Mettons nous en plein les narines pour faire des réserves! Je t’embrasse

  5. Très bel article <3

  6. Je suis heureux de te relire… Aaah le pouvoir des bras !

  7. Haha merci copain Voilapapa, t’es un amour!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *