Alors, ça fait quoi ?

A toi qui m’a posé à peu près 12 fois cette question depuis le sacro-saint jour de mon accouchement.
A toi, oui toi, la copine, la grande tante, la voisine, ou la caissière de « Championne ».
Rend toi bien compte que si je te dédis ce post, je ne case pas moins ton interrogation dans la rubrique «question à la con». C’est d’ailleurs valable pour la même phrase à l’occasion de mon anniversaire. Alors voilà, comme quand je prends un an de plus, il y a certaines choses qui ne changent pas du jour au lendemain.
C’est insidieusement que la maternité s’installe. Je fais toujours 1m65, je n’aime toujours pas les bananes, j’ai toujours un caractère de chien. Je suis toujours la même personne donc, quoique… Je crois que je suis la même, mais en mieux. Ce blog a d’ailleurs faillit s’appeler « ma vie en mieux », et ce n’est pas un hasard.
Me sentir mère m’a procuré un bonheur intense évidemment, et avec lui s’est installé un sentiment d’accomplissement d’incroyable. Comme si, sans jamais m’en douté auparavant, il manquait dans ma vie quelque chose d’essentiel.
Je sais à présent pour quoi je suis faite, être maman, c’est dans ce rôle-là que je suis moi. Je respire plus profondément depuis qu’il est là. Mon cœur bat plus fort. Et je ris tellement plus sincèrement. A chacun de ses sourires, à la vue de son regard, à l’odeur de sa peau. Chaque jour passé dans mon nouveau rôle me renverse. Je l’apprends, je m’apprends, avec le temps et un bonheur dont j’ignorai qu’il pouvait être si vrai. Je veux que jamais cela ne s’arrête, je veux jusqu’à mon dernier jour sentir cette vague m’envahir.
Il parait que l’amour d’un parent se multiplie à chaque fois que la famille s’agrandit. Alors si c’est le cas, nous allons atteindre des sommets.

More about Wonderprimi

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *